Mot de passe perdu   S'enregistrer  

Plateforme des Diplômés IAE Lille

Annuaire en Ligne, CVthèque, Coin Emplois, etc. La plateforme des diplômés est un véritable outil communautaire à destination des Etudiants, Diplômés et Partenaires de l'IAE Lille.

Inscription gratuite

La plateforme est accessible à tous les Diplômés & Etudiants de l'IAE Lille. Actuellement l'utilisation de la plateforme est totalement gratuite. Alors n'hésitez pas à découvrir votre toute nouvelle plateforme mais également de nous rejoindre sur les réseaux sociaux. Cliquez-ici pour vous inscrire.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

"On peut évoluer différemment, trouver d’autres intérêts, voire une passion… Il ne faut pas s’arrêter à ce que l’on voit dans la formation." 

 

 

 

 

Pouvez-vous résumer votre parcours ?

J’ai d’abord fait un DEUC lettre classique et licence lettres modernes. J’ai ensuite poursuivi mes études dans une école de communication Nantaise : Sciences Com. A la fin, j’ai souhaité me spécialiser et j’ai postulé au master MCC. J’ai effectué mon stage de fin d’étude au service communication d’une marque de luxe, puis je suis partie quelques mois à Londres, principalement pour améliorer mon anglais. En revenant, j’ai réintégré un master, à l’ESCP, en management de l’édition. 

Au départ, je pensais travailler dans une agence de communication ou de pub. J’ai testé tous les domaines de la communication, je pensais partir à l’étranger, et je me suis vue proposer un certain nombre de postes en agence. Mais je voulais plus me tourner vers l’annonceur. Et finalement, lors de chaque experience, je travaillais sur des supports textes et images. Je me suis rendue compte que c’était ce qui me plaisait vraiment, et

Quelles sont les différentes fonctions que vous occupez aujourd’hui ? Qu’est-ce qui vous a attiré dans celles-ci ?


Aujourd’hui je suis directrice éditoriale du département pratique des First et Gründ. Les livres « pratiques » rassemblent tous les guides qui aident les gens au quotidien, des manuels de puériculture aux livres de jeux ou guide touristiques. Les éditions First sont plutôt destinées au grand public, et Gründ travaille plutôt sur de beaux livres, bien travaillés. On travaille avec des chefs pâtissiers étoilés par exemple. Ce qui m’a attirée dans ce métier, c’est d’abord l’attrait pour le livre. Grande lectrice depuis très jeune, j’aime l’objet en lui-même et j’aime l’aspect créatif. La mise en œuvre d’un projet, d’une idée de base à la mise en œuvre finale avec des images, une mise en forme particulière… C’est tout ça qui m’a attirée. 


En quoi consiste votre métier ?


Je conçois la politique éditoriale des deux marques. Je réfléchis à la stratégie de chacune des marques, sur quel marché se positionner, évoluer… En fonction des directions que l’on va prendre, on élabore un budget et on suit toute la réalisation des projets. Nous suivons également le plan d’édition, mois par mois, avec des objectifs de tirage et de vente annuelles.

Je m’occupe aussi de l’aspect artistique et je coordonne les relations avec tous les services transversaux : presse, communication, commercial, fabrication… Avec mon équipe de 5 personnes, je fais le lien avec tous ces projets. 


Étudiante MCC, quel parcours dans la communication ou le marketing imaginiez-vous suivre ?


Au début non pas du tout, je pensais vraiment travailler dans une agence, puis après plutôt l’annonceur. Et rapidement, en réalisant que je trouvais plaisir à travailler sur des supports à quotient texte et image, tant en communication écrite qu’interne, j’ai fait la passerelle avec le monde de l’édition. 


Votre entrée dans la vie professionnelle est-elle survenue rapidement à l’issue de la formation ?


Après mon deuxième master a l’ESCP, j’ai réalisé mon stage dans une maison d’édition de livre jeunesse (au départ je pensais travailler dans la jeunesse), puis j’ai trouvé un poste en remplacement dans une plus petite structure ou j’ai beaucoup appris, mais plutôt sur du livre texte. Ensuite, j’ai trouvé mon premier poste chez les éditions Gründ et First. C’est un groupe qui à beaucoup évolué depuis, nous sommes passés de 15 à plus de 100 personnes, et j’ai évolué avec le groupe. 

Quel regard portez-vous sur la formation MCC aujourd’hui ? Avez-vous un souvenir en particulier, une anecdote vécue en MCC que vous aimeriez partager avec l’ensemble du réseau ?


Je continue à suivre les actualités, avec les newsletters par exemple, et je suis en contact avec d’anciens étudiants. C’est une formation reconnue, qui ouvre des portes, notamment grâce à l’appui de l’IAE.


Le réseau MCC vous permet-il de travailler avec d’anciens étudiants ? Gardez-vous contact avec certains camarades MCC ?


Comme j’ai changé de secteur, je ne travaille avec aucun ancien étudiant, mais je suis toujours en contact via Linkedin ou Facebook, et je suis toujours très proche de certaines amies que j’ai rencontrées cette année. 

Pour conclure, quels conseils donneriez-vous aux étudiants sortant de MCC ?

Soyez curieux, ne vous fermez pas de portes. Il faut multiplier les rencontres et les expériences qui vont construire une route. Au début, j’avais une idée précise (mais en même temps, pas tellement) de ce que je voulais faire, et c’est en rencontrant des gens que j’ai tracé ma route d’une façon différente de ce qui était prévu à la base. J’en suis très satisfaite aujourd’hui. On peut évoluer différemment, trouver d’autres intérêts, voire une passion… Il ne faut pas s’arrêter à ce que l’on voit dans la formation.

 

Adhésion à l'association

images

Nous contacter

Par courrier :

Association Diplômés IAE Lille
104 Avenue du Peuple Belge 
59043 Lille Cedex

Par email :

Cliquez-ici

Facebook

Linkedin

Twitter