Mot de passe perdu   S'enregistrer  

Plateforme des Diplômés IAE Lille

Annuaire en Ligne, CVthèque, Coin Emplois, etc. La plateforme des diplômés est un véritable outil communautaire à destination des Etudiants, Diplômés et Partenaires de l'IAE Lille.

Inscription gratuite

La plateforme est accessible à tous les Diplômés & Etudiants de l'IAE Lille. Actuellement l'utilisation de la plateforme est totalement gratuite. Alors n'hésitez pas à découvrir votre toute nouvelle plateforme mais également de nous rejoindre sur les réseaux sociaux. Cliquez-ici pour vous inscrire.

Le mot du Président

toqueL'objectif principal de l'association est de fédérer les diplômés de toutes les formations de l'IAE Lille de les aider au développement de leur réseau. 

Fort d'un réseau de plus de 25.000 diplômés l'association a pour objectif de développer celui-ci afin de promouvoir toutes les formations fédérées tant auprès de ses Diplômés qu'au niveau des Partenaires/recruteurs mais également auprès des étudiants.

Les Diplômés ont accès à un Annuaire fiable avec des mises à jour journalières, création de Clubs privés ou publics, un Coin Emplois avec des offres ciblées, et encore bien d'autres fonctionnalités à découvrir !

 Le Bureau de l'Association

Graphisme page d'accueil

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

stress

Chaque personne a déjà été confrontée à des pressions ou à des contraintes liées à son environnement, chaque personne a déjà été confrontée au stress simplement !
Le stress subit conduit souvent à un manque de sommeil qui lui-même amène au burn-out !
Mais alors, comment lutter contre ses pressions ? Comment s’en protéger ?

 

C’est un fait nous manquons de temps dans notre travail. Entre la pression des marchés et des clients, celle des nouveaux projets et des changements d’organisation, ou encore celle des réunions et des échanges entre collègues, et on en passe, nous sommes soumis à des contraintes de temps qui nous poussent à des réflexes de repli que l’on nomme stress !

Même s'il peut être un moteur important pour avancer au quotidien, le stress peut aussi devenir paralysant s'il est mal vécu. Des troubles du sommeil aux maux de dos, en passant par une fatigue persistante et une concentration qui s'effiloche, les conséquences du stress peuvent être difficiles à vivre. Nous allons vous donner quelques conseils de gestion du stress afin d’essayer de mieux vivre au travail.

Techniques de gestion du stress

  • Pratiquer la réflexion

Quand on est stressé, il faut se détendre ! Les techniques de relaxation peuvent procurer beaucoup de bien aux personnes soumises à un stress intense. Certains exercices de méditation ou relaxation peuvent se faire tout seul et sont facilement utilisables au quotidien.
Cependant, il faut les pratiquer en amont et les cultiver. Comme exercice, vous avez par exemple celui consistant à contracter différents groupes musculaires pour ensuite les décontracter et se relaxer.

  • Boire moins de café

La caféine est un excitant. Nous vous déconseillons la consommation excessive de la caféine aux personnes stressées. Si vos engloutissez beaucoup de café alors que vous êtes soumis au stress, tentez de réduire votre consommation. Le café peut favoriser la tachycardie, l'accélération du rythme cardiaque.

De plus, une consommation tardive du café risque aussi de perturber votre endormissement, chose dont vous pourriez bien vous passer.

  • Faire du sport

Le sport a de multiples vertus pour votre santé. La pratique régulière d'une activité physique se révèle bénéfique et cela encore plus si vous êtes soumis au stress. Les effets anxiolytiques et antidépresseurs de l'effort physique sont bien connus, ces derniers vous permettent de penser à autre chose et de ne pas ruminer.

  • Accepter la contrariété

Les contrariétés sont elles aussi génératrices de stress chez certains d’entre nous.
Or, la plupart du temps, il est impossible d'avoir prise sur les situations que l'on subit.
C’est pourquoi, il faut réussir à accepter ces événements comme des faits, même s'ils sont regrettables pour votre travail.

  • Ne pas reporter au lendemain

Lorsque l’on est stressé on repousse tout au lendemain, une tendance s’accentuant quand l'anxiété devient paralysante. Or, il vaut mieux gérer les problèmes quand ils se présentent et en une seule fois. Se fixer des objectifs pour les atteindre un par un permet de se donner l'impression d'avancer dans son travail. Par exemple, si vous travaillez sur un gros dossier, un dossier qui vous paraît insurmontable, vous pouvez très bien fractionner le problème et avancer petit à petit.

  • Respirer !!!

En cas de stress, nous vous recommandons de SOUFFLER ! Une respiration qui s'emballe, témoigne bien souvent d'une anxiété montante. Cette dernière risque même de l'accentuer.
Il faut pouvoir réussir à être maître de soi, puisqu’il est possible de se calmer en agissant sur sa respiration. Respirez lentement et profondément par le ventre tout en prolongeant l'expiration, cela constitue la base de ces exercices respiratoires.

  • Savoir prendre du recul

Lorsque le stress prend place on a tendance à se sentir submergé. Cette sensation alimente
à son tour le stress. C’est alors qu’il faut prendre du recul sur la situation « stressante » et se recentrer sur le moment présent.

  • Prendre des pauses

Cela est évident, mais au travail « les pauses s’imposent ». S’arrêter un petit moment s’avère être bénéfique car lors de ces périodes, la coupure avec les tâches professionnelles permet de nous éloigner du stress. Cependant, lorsque l’on se sent submergé par notre travail nous avons tendance à insister sur ce dernier en se refusant de perdre une minute.
Or, cette réaction semble être contre-productive.

  • Il faut POSITIVER !

Les personnes stressées ont tendances à être négatives et à noircir la réalité.
Il faut au contraire essayer de dédramatiser les choses et essayer de les voir sous un autre angle afin de voir son travail sous un jour positif.

  • Arrêter de fumer !

Ce qui est vrai avec la caféine l’est aussi avec la cigarette. Elle aussi est à classer dans
la catégorie des excitants. Oublier la cigarette, surtout si l’on en est dépendant est une chose difficile et d’autant plus si l’on se sent stressé. La pause cigarette pour « calmer les nerfs », ce n’est pas la cigarette qui vous permet de vous calmer mais bien le fais de faire une pause et de vous extraire de votre travail !

  • Rechercher du soutien

Il n'est pas rare que les personnes préfèrent garder leurs tensions pour elles. Or, il est très important de trouver une personne avec qui en discuter. Il est important que vous puissiez trouver la bonne personne pour en parler, la personne de confiance. Vous pouvez en parler avec le médecin de travail, l’infirmière, le responsable du personnel…

  • Être capable de se fixer ses limites

Il faut savoir dire à votre responsable que tel dossier ne vous revient pas, que telle mission n'est pas dans vos cordes ou encore que les délais à respecter sont trop courts.
Il faut savoir dire NON ! Certes, il est vrai que tout le monde n’est pas à l’aise lorsqu’il s’agit de le dire. Si vous dites oui à tout, vous êtes susceptible de subir le stress qui en découle.

  • Accepter l’imperfection

Être perfectionniste est en général considéré comme un atout dans le monde professionnel. Pourtant, rechercher à être au maximum tout le temps peut aussi conduire à se fixer des objectifs irréalistes, à refuser les erreurs et à vivre difficilement ses faiblesses. Ce qui risque de conduire à un stress exacerbé.

  • Adapter son environnement de travail

Votre environnement de travail peut être générateur de stress. Les relations avec vos supérieurs, les délais qui vous sont imposés ou encore le contexte économique.
De manière générale, le lieu dans lequel vous travaillez peut aussi se révéler stressant.
L'open-space est bien évidemment souvent considéré comme un environnement générateur d'anxiété. Peut-être vous est-il possible de vous isolez ? Pourquoi ne pas travailler avec un peu de musique dans les oreilles ? Une musique zen ou toutes autres musiques vous permettant de vous relaxer.

  • Se faire plaisir :

Vous avez tout intérêt à vous faire plaisir mais lorsque vous êtes sous l’emprise du stress vous avez tendance à négliger cet aspect essentiel à la vie quotidienne. Il ne faut surtout pas oublier votre bien être personnel en le mettant de côté. Prenez un bain, faites du shopping, allez au cinéma, écoutez votre musique préférée ! Tous les moyens sont bons pour vous permettre de fuir le stress et de penser à autre chose.

  • Retrouver le sommeil :

Un stress qui rallonge, ce sont des nuits qui raccourcissent. En cas de stress, le corps reste en alerte par rapport à un changement de l'environnement. Bien évidemment, ces problèmes sont des conséquences de l'anxiété, mais ils les nourrissent aussi. En dormant mal, vous ne récupérez pas, vous êtes plus fatigué, plus irritable... et plus stressé. Il vous est recommandé d’éviter les efforts avant l'endormissement, de limiter les excitants et, là encore, efforcez-vous de penser à autre chose.

   Ce dernier point, concernant le manque de sommeil, peut parfois amener à un épuisement professionnel élevé qui se transforme en burn-out.

Le burn-out :

     Le burn-out concernerait 3,2 millions de personnes en France soit pas moins de 13% des français. À l'occasion de la semaine de la qualité de vie au travail, du 16 au 20 juin, BFM Business a interrogé des victimes de cet épuisement professionnel.

     Les syndicats veulent faire reconnaître le burn-out comme une maladie professionnelle.
Pour l'instant, les salariés qui souffrent de cet état de fatigue élevé lié à leur emploi peuvent uniquement s'appuyer sur une indemnisation de la sécurité sociale. L'enjeu tourne autour de 1 à 2 milliards d'euros.

    Le Sénat pourrait débattre du sujet avant la fin de l'année. Une proposition de résolution a déjà été adoptée par le groupe PS. Son objet ? Réfléchir aux moyens d'inscrire les conséquences d'une exposition à des risques psychosociaux, - "état de stress post-traumatique, d'épuisement manifeste, dépression ou complications somatiques spécifiques" - au tableau des maladies professionnelles, pour que leur lien avec le travail soit reconnu.

     Seules quelques dizaines de cas de pathologies psychiques sont reconnues chaque année.
Quant aux recours judiciaires (aux prud'hommes ou au tribunal administratif pour les fonctionnaires), ils engagent le salarié dans de coûteuses années de procédures, sans garantie de succès.
"C'est le pot de fer contre le pot de terre, estime le psychiatre Michel Debout, spécialiste du suicide et signataire de l'appel. Le premier, l'employeur, a le temps et les moyens. Le salarié n'a ni l'un ni l'autre."


 Si le sujet vous intéresse et que vous souhaitez avoir plus de renseignement concernant celui-ci, nous vous suggérons de participer à l’évènement suivant :

=>   MAL-ÊTRE, STRESS, BURN-OUT : COMMENT EN SORTIR ?

L’évènement se déroulera le 25 novembre 2014 à Lille Grand Palais de 18h30 à 22h30

Vous pouvez également consulter nos sources :

Nominations & Interviews

  • All
  • IAELille
  • Interview
  • MCC

Revue de Presse IAE Lille & IAE France

  • All
  • IAE
  • IAEFrance
  • MCC
  • Default
  • Title
  • Date
  • Random

Tags populaires

Aucun résultat.

Nous contacter

Par courrier :

Association Diplômés IAE Lille
104 Avenue du Peuple Belge 
59043 Lille Cedex

Par email :

Cliquez-ici

Facebook

Linkedin

Twitter